Dère màj 2013-déc.21 17h42 - V1 2013-09-14

Pour accéder à tous les posts sur Dostoïevski,

aller dans colonne des tags et cliquer sur "Dostoïevski".

(1) Anna Grigorievna Snitkina, Anna G    (2) Anna Dostoyevskaya dans les années 1880

(1) Anna Grigorievna Snitkina (1846-1918), seconde épouse de Dostoïevski, photo de 1871. Dostoïevski l'avait épousé début 1867.
(2) Anna G. Dostoyevskaya (la même personne) dans les années 1880 (sans plus de précision);
Rappel : Dostoïevski (né en 1821) mourut en 1881.
Voici une photographie datant de 1863, quatre ans (tout au plus) avant son mariage avec Anna Grigorievna Snitkina, mariage qui eut lieu le 15 février 1867.

Dosto_evski_en1863

Et voici ce qu'écrit Anna Grigorievna, bien longtemps après son mariage.
"Le 8 novembre* est l'un des jours les plus mémorables de ma vie. C'est le 8 novembre que Fiodor Mikhaïlovitch me dit qu'il m'aimait et qu'il me demanda d'être sa femme. Depuis ce jour, un demi-siècle s'est écoulé ; pourtant, tous les détails en sont si nets dans ma mémoire qu'il me semble que cet instant a eu lieu il y a un mois."
(Suit alors la description de cette journée. // *1866.)

Leur vie fut incroyablement difficile, mais ce fut un très bel amour que celui d'Anna Grigorievna pour Fiodor Mikhaïlovitch qui eut, vraiment, beaucoup de chance de l'avoir rencontrée.


Cette journée n'a pas été facile,
et je me suis retrouvé sur Internet,
à chercher des renseignements bibliographiques
- et biographiques - sur Dostoïevski.
Ce fut de loin mon moment le plus agréable.

J'ai trouvé divers documents,
dont...

# ...Une traduction téléchargeable (gratuitement) de
"SOUVENIRS DE LA MAISON DES MORTS",
c'est-à-dire le récit de ses années de bagne,
ouvrage dont je vous ai parlé dans ce post :
"Northanger Abbey" adaptation TV du roman de Jane Austen - "Les Nuits Blanches" de Dostoïevski - "Jane Eyre" de Charlotte Brontë.
  Surtout, je le rappelle, ne lisez jamais les préfaces :
toutes sont chargées des préjugés et des théories du préfacier
qui vous encombreront l'esprit et vous induiront en erreur.
Sautez donc les préfaces et lisez directement l'ouvrage,
et ensuite prolongez votre lecture par des repères bibliographiques
et des documents d'époque.
  Voici le lien pour télécharger une traduction française (datant de 1886) de SOUVENIRS DE LA MAISON DES MORTS.
(cliquer ouvre un nouvel onglet)

# ...Un film russe sur quelques moments de la vie de Dostoïevski,
film intitulé "Trois femmes", d'Eugène Tashkov (acteur, scénariste et réalisateur russe).
Ces trois femmes sont, dans l'ordre chronologique :
- Maria Dimitrievna Issaïeva, première épouse de Dostoïevski.
Il l'épousa après ses années de bagne, alors qu'il était encore relégué en Sibérie. Cette union ne fut pas heureuse.
Maria Issaïeva mourut en 1864, la même année que le frère de Fédor, Mikhaïl Dostoïevski.
- Apollinaria Prokofievna Souslova, une jeune femme qu'il rencontra en 1861. Cette liaison fut extrêmement douloureuse pour Dostoïevski. Polina Suslova s'avéra impérieuse et manipulatrice. Elle n'avait guère plus de considération pour Dostoïevski que pour un autre de ses admirateurs et ne s'intéressait pas à son travail d'écrivain...
- Anna Grigorievna Snitkina, jeune femme intelligente et fort capable, fut la toute jeune sténographe (19 ans) à qui Doistoïevski dicta le manuscrit du Joueur, écrit en 26 jours (!) sous la contrainte d'un contrat inique imposé par l'éditeur Stellovski, douteux personnage.
Lorsque ce tour de force fut accompli et le manuscrit livré, Dostoïevski demanda la main d'Anna Grigorievna, qui accepta.
Cette lumineuse jeune femme l'accompagna jusqu'à sa mort et même au-delà, s'occupant comme personne de l'oeuvre de son défunt mari.
(Voir photos d'Anna Grigorievna en tête de ce post.)

Trois femmes, d'Eugène Tashkov - ici l'actrice qui incarna Anna Grigorievna Snitkina
Dans "Trois femmes" d'Eugène Tashkov, voici l'actrice qui incarne Anna Grigorievna Snitkina, jeune femme qui fut recommandée à Dostoïevski comme sténographe. Ce fut donc Anna Grigorievna qui sténographia - puis recopia - le manuscrit du Joueur, dicté par Dostoïevski.

  Pour chacune de ces Trois femmes, le film d'Eugène Tashkov retrace, de façon forcément très abrégée, leur relation avec Dostoïevski.
Il y aurait bien plus à raconter, notamment...
- À propos de la décevante Apollinaria Suslova et de la courageuse Anna Grigorievna.
- Et à propos de la surveillance policière qui continua à s'exercer sur Dostoïevski après le bagne.
- À propos de la mauvaise santé de Dostoïevski et de ennuis d'argent.
Il y aurait, en fait, tellement à raconter...
Et c'est seulement dans une biographie écrite qu'on peut approfondir les choses. Un film élague beaucoup.
  En tout cas, je n'ai pas boudé mon plaisir :
je me suis offert une soirée avec Dostoïevski.
Ah oui ! C'est un film russe... non sous-titré, mais si on connaît quelque peu l'oeuvre et la vie de Dostoïevksi, on ne sera pas perdu :
pour un fidèle lecteur - même non russophone - de Dostoïevski, c'est tout à fait intéressant.
Voici le site qui permet de le visionner en streaming :
Trois femmes

Bien à vous,

K.

Post-scriptum

Sur ce même blog, un autre post est consacré à une série russe* évoquant la vie de Dostoïevski.
* série diffusée sur Arte en décembre 2013

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ---